Crédit d’impôt pour des dépenses en faveur des personnes dépendantes

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt au taux de 25 % (Attention à ne pas confondre le crédit d’impôt avec le crédit d’impôt pour l’aide à domicile qui lui est de 50%) si vous effectuez des dépenses d’équipements spécialement conçus pour l’accessibilité des logements aux personnes âgées ou handicapées (case 7WJ de la déclaration d’impôts) ou si vous effectuez des dépenses d’équipements permettant l’adaptation des logements à la perte d’autonomie ou au handicap (case 7WI de la déclaration d’impôts) dans votre habitation principale que vous en soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit.

Pour les dépenses d’adaptation du logement, le crédit d’impôt ne s’applique qu’à la condition que vous ou un membre de votre foyer fiscal soyez en situation de perte d’autonomie ou de handicap. Vous ou le membre de votre foyer fiscal devez remplir l’une des conditions
suivantes :

– bénéficier d’une pension d’invalidité (militaire ou accident du travail) d’au moins 40 % ;

– être titulaire de la carte d’invalidité, de la carte de priorité ou de stationnement pour personne handicapée ou de la carte “mobilité inclusion” ;

– souffrir d’une perte d’autonomie impliquant le classement dans l’un des groupes iso-ressources (GIR) 1 à 4 destinés à l’attribution de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Conservez les justificatifs (copie de la carte ou décision d’attribution ou l’accusé de réception de la demande…), votre centre des finances publiques pourra vous les demander ultérieurement.

Le crédit d’impôt est retenu dans la limite d’un plafond pluriannuel de dépenses sur une période de cinq années consécutives.

Pour le calcul du crédit d’impôt 2020, le plafond s’applique aux dépenses effectuées du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020. Il est fixé à 5 000 € pour une personne seule et 10 000 € pour les personnes soumises à une imposition commune, majoré de 400 € par personne ou enfant à charge (majoration divisée par deux pour un enfant en résidence alternée).

Vous pouvez également bénéficier d’un crédit d’impôt au taux de 40 % pour les travaux prescrits dans le cadre d’un plan de prévention contre les risques technologiques ainsi que pour les dépenses de réalisation de diagnostics préalables à ces travaux (case 7WL) réalisés dans votre habitation principale dont vous êtes propriétaire.

Ces dépenses sont retenues dans la limite d’un plafond pluriannuel pour la période 2015-2020 de 20 000 € par logement quelle que soit votre situation de famille.

Vous devez reporter sur la déclaration le coût payé en 2020 des équipements et travaux, frais de main d’œuvre compris, pour leur montant TTC indiqué sur la facture de l’entreprise qui a effectué leur installation

A propos de Crédit d’impôt pour des dépenses en faveur des personnes dépendantes

Commenter, poser une question