Comparaison vaccin russe anti-covid et vaccins Pfizer, Moderna i AstraZeneca

Alors qu’à la base, le vaccin russe anti-covid, à l’annonce de son “lancement” avait provoqué en Occident pas mal de doutes, voici que le Sputnik V (son nom, qui veut dire satellite) devient la star des vaccins après qu’un article de The Lancet l’ait validé comme “bon vaccin” (https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)00191-4/fulltext ).

Le vaccin Sputnik a été créé par le centre Gamaleya (voir https://sputnikvaccine.com/fra/about-us/ ).

Au niveau de l’administration du vaccin, Sputnik ou Spoutnik ne diffère pas du vaccin Pfizer. Il nécessite deux injections qui doivent être administrées à un écart de trois semaines.

En revanche, Sputnik n’est pas une vaccin ARN comme Pfizer ou Moderna. Il est un vaccin à vecteur viral, comme AstraZeneca.

Voici un diagramme montrant les différences entre le vaccin Sputnik et les vaccins Pfizer, Moderna i AstraZeneca

Le Mexique, le Bréil et l’Inde sont parmi les + gros acheteurs de ce vaccin pour 600 millions de commandes. En comparaison, 848 millions de doses de Pfizer/BioNTech ont été commandées dans le monde, 471 millions de Moderna et 3 046 millions pour AstraZeneca (1 milliard de dosses rien que pour l’Inde).

La Hongrie est le premier pays de l’UE à avoir commandé le vaccin russe mais il semble qu’il soit bientôt disponible dans plusieurs pays de l’UE, une fois qu’il aura été validé.

Ceci dit attention. Si le vaccin russe est “bon”, sa production en masse connait des difficultés. A Moscou, les gens assez riches et riches ont été st sont vaccinés. Dans les régions russes, la vaccination connait un démarrage très difficile à cause des difficultés de production donc même si l’UE valide le vaccin russe, ce n’est pas demain que pourront être livrées d’éventuelles commandes de ce vaccin Sputnik V.

Commenter, poser une question