Assistante sociale pour les personnes âgées vivant chez elles

Les séniors, lorsqu’ils prennent de l’âge, se retrouvent souvent face au problème de perte d’autonomie. Cela est souvent dû à leur santé qui devient de plus en plus fragile ainsi que des accidents qui peuvent également en être la cause.

Mais, quelle qu’en soit la raison, lorsqu’ils ne sont plus entièrement autonomes, ces personnes ont besoin d’être accompagnées dans diverses tâches quotidiennes. Elles sont parfois aidées par leurs proches, mais doivent aussi faire appel à des personnes externes — spécialistes — pour leur apporter des aides spécifiques.

Dans ce cadre, l’assistante sociale peut et doit jouer un rôle capital. Il s’agit d’un professionnel dont la mission est d’orienter le sénior dans les choix qui doivent lui permettre de reprendre sa vie main. Son rôle est ignoré de nombreuses personnes.

Qu’est-ce qu’une assistante sociale ?

Une assistante sociale ou assistante de service social (ASS) est une professionnelle, diplômée d’état, disposant de toutes les aptitudes et connaissances nécessaires pour aider efficacement les personnes connaissant diverses difficultés. Le public cible de ce professionnel est divers. Il comprend entre autres les chômeurs, les migrants, les personnes surendettées et bien sûr les personnes dépendantes.

Avec chacun de ces interlocuteurs, l’assistante sociale doit développer une relation de confiance afin d’apporter un accompagnement social et médico-psychologique adéquat. Pour réussir cette mission, elle travaille en collaboration avec d’autres professionnels : services administratifs des mairies, magistrats, médecins et éducateurs spécialisés.

L’ASS a une parfaite connaissance de tous les organismes sociaux, des règlements et démarches administratifs. Cela lui permet d’informer ses interlocuteurs sur leurs droits et de jouer un rôle primordial dans la gestion administrative en rapport avec l’aide à la personne : elle oriente ses interlocuteurs vers les services dont ils ont besoin, produit et gère les dossiers d’aides, assure un suivi statistique…

Assistante sociale : rôle auprès des personnes âgées vivant chez elles

Insérer et aider ; voilà les deux principales actions que mène une assistante sociale auprès d’une personne âgée. Pour les réussir, son intervention va se caractériser par plusieurs étapes :

Évaluation de la situation de la personne âgée

La toute première étape est celle de l’évaluation de la personne âgée. L’objectif est de déterminer les besoins précis de cette dernière afin de mieux l’orienter.

Pour ce faire, l’assistante sociale convient d’un rendez-vous avec la personne âgée et se déplace vers elle pour un entretien. Au cours de cet entretien, il lui présente diverses activités quotidiennes et détermine si le sénior est en mesure de les faire seul, accompagné ou pas du tout. Cela lui permet de déterminer le niveau d’autonomie de la personne âgée et de savoir en conséquence les aides dont il a besoin.

L’entretien est axé aussi bien sur le plan médical que sur le plan social. L’ASS rencontre également la famille de la personne âgée pour les écouter et savoir quels accompagnements ils sont en mesure d’apporter.

Orientation

Après l’étape d’évaluation, l’assistante sociale produit un rapport dans lequel il consigne tous les besoins du patient. Il informe ce dernier sur les aides dont il a besoin et les dispositions d’aménagement à prendre en vue de rendre son environnement plus adapté à son état physique et psychique.

L’ASS identifie également les aides financières dont peut bénéficier la personne âgée au vu de ses besoins. Elle l’informe sur ces aides et les démarches à accomplir pour en bénéficier.

Constitution et suivi des dossiers d’aide et de soutien à la personne

Après avoir identifié les aides dont a besoin la personne âgée, l’assistance sociale se charge également de constituer les dossiers à envoyer aux diverses structures pour faire bénéficier la personne desdites aides (voir notre rubrique sur les aides possibles). Elle constitue ces dossiers en collaboration avec le sénior et sa famille.

Une fois les dossiers constitués, elle procède à leur dépôt auprès des différentes structures et assure un suivi. Un compte-rendu est effectué de façon régulière au patient et à sa famille.

Remarquons ici que l’assistante sociale n’a aucune influence sur la décision des diverses structures d’accorder ou non les aides. Son pouvoir se limite à la constitution des dossiers et au suivi pour s’assurer une procédure bien régulière.

Suivi de la personne âgée

Après le suivi des demandes et l’obtention des aides, la dernière étape est le suivi de la personne âgée elle-même. De temps en temps, l’assistante sociale passe au domicile de la personne âgée pour s’enquérir de son état.

Ces visites sont pour l’ASS l’occasion de faire le point sur l’état de santé de la personne et de déterminer si de nouvelles démarches s’imposent pour permettre d’améliorer son état.

Où trouver une assistante sociale et quel est son coût ?

Pour commencer, notons qu’il existe deux catégories d’assistante sociale : les polyvalents de catégorie et les polyvalents de secteurs.

Les polyvalents de catégorie interviennent dans un domaine d’activité particulier. Il peut s’agir du milieu carcéral ; de l’éducation nationale ; des grandes entreprises… Les polyvalents de secteurs quant à eux fonctionnent auprès de la population d’un secteur géographique en particulier. Certains sont employés dans les hôpitaux et interviennent par exemple lorsqu’une personne hospitalisée doit rejoindre son domicile pour continuer ses soins.

Si vous êtes une personne âgée et que vous désirez vous faire accompagner par une assistante sociale, vous devez vous tourner vers un polyvalent de secteurs ne travaillant pas dans un hôpital. Vous trouverez l’ASS indiqué au niveau de différents organismes publics :

  • services départementaux (au niveau des unités d’actions sociales ; des MDPH ; des équipes médico-sociales APA…) ;
  • services d’action sociale des caisses de retraite ;
  • services sociaux de CCAS (centres communaux d’action sociale) ;
  • services sociaux de l’Assurance maladie ;
  • points d’information locaux dédiés aux personnes âgées.

Les prestations des assistantes sociales au niveau de ces organismes sont gratuites.

A propos de Assistante sociale pour les personnes âgées vivant chez elles

Commenter, poser une question