Garde de nuit pour personne âgée, comment ça marche ?

En soirée, les personnes âgées ne reçoivent pas toujours de visite avant de se coucher, afin de vérifier que tout va bien.

En cas de malaise dans la nuit ou même de chute au coucher (dont on sait que ce peut avoir des conséquences dramatiques), les secours ne sont pas prévenus et c’est parfois le matin ou des jours plus tard qu’on les retrouve en mauvaise posture. Pour éviter ces drames, on fait appel à une garde de nuit pour personnes âgées.

Quelle est l’importance d’une garde de nuit ?

Avoir une personne à ses côtés durant la nuit est parfois indispensable pour une personne âgée. A cette heure de la journée, à cause d’une mauvaise vue ou d’un mauvais éclairage, une chute peut arriver et il sera très important de vite prendre en charge la personne.

Il peut aussi y avoir une panique nocturne et savoir qu’une personne n’est pas loin, dans le même appartement, peut être très rassurant, tranquillisant et permettre à la personne âgée de dormir et de vraiment se reposer.

Quels sont les services rendus par une garde de nuit ?

En règle générale, une garde de nuit doit être présente entre 20h et 07h du matin ou même 8h. Elle doit être au domicile du senior. La garde de nuit peut être présente au moment où la personne âgée prend son dîner. Elle l’aide à manger, l’assiste pour le coucher (en l’aidant parfois à mettre un appareil pour respirer) et veille à son sommeil. Le matin, la garde de nuit peut l’assister dans son rituel matinal : se doucher, s’habiller et prendre son petit-déjeuner. En cas de malaise, la garde doit être capable de prodiguer les premiers soins et savoir quand est ce que la personne âgée a besoin d’aide. Elle peut également lui tenir compagnie quand elle a du mal à dormir ou quand elle se réveille dans la nuit.

Qui peut assurer cette garde ?

Pour être de garde de nuit, vous n’avez pas besoin d’avoir un diplôme ou une qualification. Cependant, vous devez posséder un certain nombre de qualités, parmi lesquelles la réactivité. Vous devez avoir une vigilance accrue, être capable de gérer efficacement les situations d’urgence. Physiquement, vous devez avoir une bonne résistance. Et surtout  savoir reconnaître les symptômes des maladies propres aux personnes âgées. Si vous avez des connaissances en secourisme, c’est un grand atout. Vous l’aurez compris, être garde de nuit implique une bonne dose de responsabilité. Toutes ces qualités doivent vous guider dans le choix de votre garde de nuit.

Comment recruter une garde de nuit ?

Il existe plusieurs manières de recruter une garde de nuit. Vous pouvez le faire directement ou par l’intermédiaire de l’un de vos proches. La personne est votre salariée et vous discutez avec elle directement des modalités de paiement et de toutes les conditions liées à son travail.

Vous pouvez passer par une association ou une entreprise. L’association à votre demande vous propose des candidats qu’elle a sélectionnés. La personne engagée travaille à votre service et vous vous chargez de sa rémunération. L’entreprise quant à elle signe un contrat avec la personne âgée, et prend en charge toutes les formalités, ainsi que le recrutement, la rémunération de la garde de nuit. 

Si vous avez besoin d’une garde de nuit pour quelques jours, vous pouvez contacter les services de soins infirmiers à domicile ou encore des aides à domicile. Pour ce type de service, la garde de nuit n’est pas avec vous tout le temps. Elle passe de temps à autre pour s’assurer que vous allez bien, que vous avez pris vos médicaments ou encore que vous n’avez pas besoin de soins.

Combien coûte une garde de nuit pour personne âgée ?

Les tarifs d’une garde de nuit pour personne âgée ne sont pas les mêmes et dépendent de plusieurs paramètres. Ils dépendent de l’endroit où vous vous trouvez ou encore du mode de recrutement de la garde de nuit. Il faut tout de même compter une centaine d’euros pour une nuit complète. La convention collective prévoit un minimum de 9,26 euros par heure pour des gardes de nuit. Vous avez la possibilité de bénéficier d’une aide pour rémunérer votre garde de nuit, vous avez celle de la Caisse d’assurance maladie et de la Caisse nationale d’assurance vieillesse.

Existe-t-il des alternatives pour la garde de nuit ?

Oui, si vous n’avez pas les moyens de prendre en charge le salaire d’une garde de nuit, vous pouvez vous tourner au minimum vers la téléassistance ou la téléalarme. Vous payez un forfait mensuel et en cas de chute ou de malaise, vous joignez l’assistance téléphonique grâce à une alarme. Les secours arrivent pour vous aider et votre famille est prévenue.

Les personnes âgées étant particulièrement fragiles, elles ont besoin d’un suivi de qualité même dans la nuit. La garde de nuit est donc importante pour leur apporter ce soutien dont ils ont besoin pour passer une excellente nuit, qui sera garante d’une bonne journée, de moins de fatigue et donc d’une meilleure santé.

Commenter, poser une question