Ergothérapeute à domicile : Quel intérêt ?

Vous êtes une personne âgée et vous avez des difficultés à accomplir certaines tâches de la vie quotidienne, il vous faut peut-être l’aide d’un ergothérapeute à domicile.

Un ergothérapeute est en effet un professionnel de santé dont la mission consiste à aider les personnes âgées, handicapées ou invalides à retrouver leur autonomie. Il se déplace dans le milieu de vie – domicile, bureau, centres de soins – de ces personnes pour évaluer leurs besoins, les conseiller et si nécessaire les accompagner dans le cadre d’une rééducation.

La consultation d’un ergothérapeute peut être prescrite par votre médecin traitant. Mais vous avez également la possibilité de solliciter les services de ce professionnel même en l’absence de toute prescription. Dans quels cas cela est-il utile donc ? De quelles façons l’ergothérapeute pourra-t-il vraiment vous aider ? Quel est son coût ?

Découvrez les réponses à ces questions dans le présent article.

Quand consulter un ergothérapeute ?

Vous pouvez avoir recours à un ergothérapeute dans plusieurs situations. Nous pouvons citer entre autres :

  • les cas de perte d’autonomie : lorsque votre âge ne vous permet plus de juger, de décider, d’accepter ou de refuser par vous-même ;
  • les cas d’incapacité temporaire : vous avez par exemple subi une opération qui vous empêche pour quelques temps d’accomplir certains actes ou de faire certains mouvements ;
  • les cas de handicap temporaire ou permanent ;
  • les cas de déficience ou de dysfonctionnement (dyslexie, dysphasie, dyspraxie…) ;
  • les cas de pathologie invalidante (polyarthrite rhumatoïde, Alzheimer, sclérose en plaque…).

En résumé, dès que vous souffrez de troubles psychomoteurs ou que vous avez du mal à accomplir les actes de la vie courante – faire votre toilette, vous habiller, vous déplacer, faire vos repas – vous pouvez faire appel à un ergothérapeute à domicile.

Notons ici que ce professionnel ne travaille pas que sur les personnes âgées. Vous pouvez aussi lui faire appel pour tout malade souffrant des maux décrits ci-dessus, quel que soit l’âge de ce dernier.

Comment l’ergothérapeute aide-t-il la personne âgée ?

Lorsque vous faites appel à un ergothérapeute à domicile, il se déplace dans votre environnement quotidien pour vous évaluer. Une première évaluation porte sur votre intégrité, c’est-à-dire ce que vous êtes capable de faire, ce que vous avez des difficultés à faire et vos incapacités. L’ergothérapeute évalue vos habitudes de vie et vos performances tant au niveau moteur, sensoriel, cognitif et psychique ; et une deuxième évaluation porte sur les facteurs environnementaux.

Sur la base des résultats de ses analyses, l’ergothérapeute pourra vous aider de trois façons : en sécurisant votre domicile, en vous suggérant des aides techniques et en vous formant.

Sécurisation de votre domicile

L’ergothérapeute vous recommande des travaux d’aménagement en vue de rendre votre domicile ou environnement plus adapté à vos déplacements. L’objectif est d’éliminer de votre environnement tout élément qui pourrait limiter votre indépendance ou autonomie.

Dans ce cadre, les aménagements peuvent être de deux ordres : légers et lourds. Les aménagements légers sont ceux ne nécessitant pas de modification de bâti. Ce peut être le remplacement d’un tapis ou sa fixation au sol ; la création d’un chemin lumineux dans un couloir ; l’installation de barres de maintien ; le retrait de meubles en vue de dégager un axe de circulation ; la descente d’une chambre à coucher au rez-de-chaussée ; etc.

Les aménagements lourds peuvent être par exemple l’installation d’une plateforme élévatrice ou d’un monte-escalier ; le remplacement d’une baignoire par une douche sécurisée

Aides techniques

En dehors de la sécurisation du domicile, le praticien peut vous suggérer l’usage d’aides techniques ou d’assistance technologique. Il peut par exemple vous suggérer d’installer un robinet à déclenchement infra rouge ; d’utiliser des bandes antidérapantes dans la salle de bain ; de vous servir de téléphones à larges touches, d’utiliser une loupe rétro éclairée…

Pour ce qui est de votre implication sociale, le professionnel pourra se baser sur l’offre présente sur votre territoire pour vous suggérer des aides à la locomotion et vous orienter vers des activités adaptées.

Formation par l’ergothérapeuthe

L’ergothérapeute joue également le rôle de formateur. Le but est de permettre au patient gagner davantage en autonomie.

IL s’agit d’un véritable travail de rééducation. Votre ergothérapeute vous aidera à faire certains gestes ; à vous tenir dans certaines postures ; à contrôler votre façon de vous déplacer afin d’éviter les chutes (une des principales causes de décès des personnes âgées).. Ce travail se fait généralement en partenariat avec d’autres professionnels : physiothérapeutes ; orthophonistes ; masseurs-kinésithérapeutes, psychomotriciens, psychologues ; médecins ; infirmiers et travailleurs sociaux.

La formation ne concerne pas que vous, mais aussi vos proches et aidants. Des conseils leur sont donnés à eux également afin qu’ils puissent vous apporter les aides dont vous avez vraiment besoin.

Quel coût pour un ergothérapeute à domicile ?

Les services d’ergothérapie ne sont pas encadrés par la loi. Par conséquent, les prix varient en fonction des praticiens, de la zone géographique des patients et également des prestations offertes. Mais d’une façon générale, vous compterez entre :

  • 35 à 60 euros pour une séance d’ergothérapie (notons que les nombres de séances varient selon les patients) ;
  • 250 à 350 euros pour une évaluation de domicile ;
  • 120 et 200 euros pour un bilan rééducatif.

À ces tarifs peuvent s’ajouter des frais de déplacement du praticien.

La profession d’ergothérapeute n’étant pas conventionnée ; les prestations de l’ergothérapeute à domicile ne sont pas directement prises en charge par l’assurance maladie. En revanche, lorsque les séances sont effectuées suite à une hospitalisation à domicile, vous pouvez bénéficier de certaines aides financières. Ces aides sont proposées par des structures telles que les caisses de retraite ; la CPAM ; les mutuelles ; etc. Les conditions d’obtention de ces aides varient en fonction des structures. N’hésitez à vous renseigner.

Commenter, poser une question